Femme senior souriante

On sait que statistiquement les tentatives de régime amaigrissant ne donnent pas plus de 15% de réussites à six mois. Dans 40% des cas, les personnes retrouvent leur poids antérieur, et dans 50% des cas, ils l’augmentent.

Il n’y a pas de justice à ce niveau, et il faut savoir l’accepter, et accompagner nos clients dans cette notion qui ne sera jamais une résignation …: à consommation calorique égale, certaines personnes pèsent dix kilos de moins ou de plus que d’autres.

nous oscillons autour d’un poids d’équilibre toute notre vie, appelé « set point ».

La notion fondamentale est que nous possédons tous une intuition alimentaire nous permettant d’ajuster spontanément notre consommation d’aliments à notre dépense énergétique, de façon à nous maintenir à notre poids d’équilibre.

Cette intuition alimentaire est basée sur les sensations alimentaires : sensation de faim, plaisir gustatif et sensation de satiété.: toute difficulté psychologique risque de venir perturber cet ancien équilibre instinctif.Ainsi, beaucoup d’adultes mangent par automatisme pour refouler une contrariété ou une colère, sous l’effet d’un sentiment d’ennui, de vide ou de tristesse, d’une anxiété, d’un sentiment de contrainte ou d’insatisfaction, et souvent sous le coup de la culpabilité.La question de l’estime de soi est au cœur du problème du surpoids, du fait des échecs répétés pour arriver à contrôler son poids.

Spécialiste de la gestion du poids et de l'image de soi

suivi individuel, adultes